Suriname

Suriname

solo     couple      Famille     ZA1 euro = 4 dollar SRD

Le Suriname a obtenu son indépendance de la Hollande en 1975. En 1986 il y a eu une guerre civile suite à un coup d’état quelques années plus tôt, une partie de la population a fui vers la Guyane française jusqu’en 1989, date de l’accord de paix. Aujourd’hui c’est un pays calme qui malheureusement n’arrive pas à sortir de sa pauvreté. Les richesses comme l’or et les mines de bauxite sont souvent exploitées clandestinement, créant une seconde économie qui ne favorise pas la population.
Le Suriname est multi culturel, européens, syro-libanais, coolies javanais, hindoustanis, chinois, amérindiens, créoles, noirs marrons, vivent en harmonie, un mélange humain et religieux qui n’a jamais dérapé. La nature est omniprésente, partez en terre inconnue !

sur

Climat voici les 4 saisons du climat pour le Surinam que j’ai trouvé sur internet. De mon expérience personnelle, sur une année et à Paramaribo uniquement, c’est le même climat qu’en Guyane, soleil et petite pluie tous les jours.

  • Février à avril : courte saison sèche
  • Mai à mi-août : longue saison des pluies
  • Mi-août à novembre : longue saison sèche
  • Décembre-janvier : courte saison des pluie

Littérature
S.A.S au Surinam, Gérard de Villiers.
Les hamacs de carton, Ce qui reste en forêt, Colin Niel
Le bar du caîman noir, Denis Humbert

Things to do
Se promener dans les rues de Paramaribo, visiter Fort Zeelandia, Cathédrale St Petrus, Mosquée Amadya, Palais du Gouverneur
Architecture des églises, temples, synagogues, mosquées
Dauphins dans la Surinam river
Réserve Galibi
Excursion grande nature au barrage Brokopondo-Brownsberg, Ralleigvallen  Voltzberg Tour avec les agence Mets ou Stinasu

Message personnel.
Le Surinam, comme l’ensemble des 3 Guyane, est un pays à découvrir pour sa nature quasiment vierge. Il y a des vols directs quotidiens au départ d’Amsterdam, sinon transit par Cayenne soit en avion, soit par la route, ce qui en soit est déjà toute une aventure : 3 heures de route nationale jusqu’à St Laurent du Maroni en voiture ou en taxi co (ils sont stationnés Bd Jubelin près de La Crique), ensuite pirogue pour Albina et encore 2 heures de taxi co jusqu’à Paramaribo. Ce qui peut paraître simple en le lisant vous prendra presque une journée de voyage…
J’ai loué plusieurs mois une maison dans le quartier d’Elizabeth Of à la sortie de la ville, c’était pratique car j’avais créé une petite compagnie Solemes Trading et je faisais souvent le trajet depuis St Laurent pour mes boutiques de vêtements en Guyane. J’aime beaucoup Paramaribo, son atmosphère, l’architecture des maisons hollandaises, la nonchalance des gens et le petit aéroport Zorg En Hoop en plein centre ville. En arrivant d’Albina par la route, vous entrez dans la ville en traversant l’immense pont au dessus de la Surinam river, au croisement vous tournez à droite et ensuite à gauche, l’aéroport est un peu plus loin à 500m. L’aérogare est celui de Gum Air et de Blue Wing, 2 compagnies aériennes nationales qui opèrent principalement à l’intérieur du pays. Il y a de nombreuses pistes d’atterrissage dans tout le Suriname, ce qui vous permet d’accéder au coins les plus isolés du pays, contrairement à la Guyane Française qui ne possède que 3 pistes d’atterrissage. Prenez contact avec l’agence Stinasu pour organiser un trekking, sinon louez une voiture pour aller jusqu’à New Nickerie ou au Guyana.

Ou dormir
Paramaribo :

B&B Flores