Naples et la côte Amalfitaine

Naples et la côte Amalfitaine

solo     couple      Famille     

En général, les gens trouvent que c’est une ville sale, délabrée, dangereuse, que les gens sont bruyants et que les ruelles sont trop étroites, même pour un vélo ! Presque tout cela est vrai. Mais Naples est avant tout une ville unique et pleine de charme, une ville haute en couleur, et en linge pendu aux fenêtres ! Dans les rues, les voitures roulent à toute vitesse et ne font pas attention aux piétons, des scooters conduits par des jeunes non-casqués manquent de vous écraser, des gouttes d’eau tombent sur notre tête à cause du linge qui sèche directement sur la rue, les vieilles femmes sont aux fenêtres pour guetter les voisins, les gens crient pour se parler…aux premiers abords, cette ville est folle !
A Naples, il subsiste encore cette atmosphère d’authenticité, cette identité napolitaine. Quand vous marchez dans la rue, c’est la vieille Italie magique comme on se l’imagine.

Voici une carte du centre ville, mais je vous invite à vous procurer le Cartoville Naples avec ses plans détaillés par quartier, super bien fait, pratique et complet, un It Guide !

naples

Littérature
Cartoville Naples
La méthode du crocodile, Maurizio de Giovanni.
Hiver, Printemps, Eté du Commissaire Ricciardi, Maurizio de Giovanni

Things to do
-parcourir Naples et ses différents quartiers :
-Montesanto,
-Spagnoli,
-Vomero,
-Chiaia,
-Lunomare,
-Villa Floridiana,
-La sanita ( via dei vergini, Palazzo dei Spagnolo une merveille cet immeuble/palais oû habite mes amis le photographe napolitain Maurizio Cimino et Sara Pinto.
-le Posillipo l’architecture des immeubles et ses criques
-parc Capodimonte
-la cote Amalfitaine
-excursions (Pompéi, Sorrento, Positano, Amalfi)
-Procida et Ischia (voir Iles)

Message personnel.
J’ai toujours aimé Naples, depuis ma première fois dans cette ville extraordinairement dynamique, la 3ème plus grande ville d’Italie, dans un mélange de couleurs, de personnages et de débauche. Naples bât au rythme animé de ses commerçants dévoués aux Napolitains, ainsi que celui des célèbres embouteillages.  Autour de Spaccanapoli, le linge suspendu qui sèche aux balcons, est accompagné de discussions généreuses illustrées par des signes de mains, « cosa ? ».
Une semaine est nécessaire pour visiter Naples et la cote amalfitaine, 3-4 jours dans la ville elle-même, et possibilité d’excursions quotidiennes les jours suivants (Pompeï, l’ile magnifique de Procida, Sorrento-Positano-Amalfi).
Personnellement je déconseille Capri aux voyageurs, tout est très cher, tourisme ciblé sur une clientèle de luxe, et en plus il n’y a pas grand chose à voir…A part la célèbre maison de Malaparte qui a servi de lieu de tournage pour le film de Jean Luc Godart, Le Mépris, avec Brigitte Bardot, la maison est visible uniquement de la mer, avec balade payante bien sûr… c’est juste un avis perso, mais ma journée à Capri m’a définitivement déçu.. 

A Naples dormir chez «les filles», Fiori di Napoli, dans le quartier Spagnoli, un grand appartement avec terrasse sur le toit, breakfast fait maison inclus…

Ou dormir
Auberge de jeunesse La Mergellina

Fiori di Napoli B&B
Oû manger
Ristorante II Gobbetto Via Sergente Maggiore, 8
Gino Sorbillo via dei Tribunali 32
Trattoria dans le quartier Montesanto