Iles Roatan, Honduras

Iles Roatan, Honduras

solo     couple      Famille     ZA1 euro = 25 lempira HNL

Les trois Islas Bahia du Honduras, Roatan, Utila et Guanaja vous offrent de superbes sites de plongée et des plages magnifiques. Roatan, l’île la plus grande et la plus développée, abrite des montagnes intérieures avec des possibilités de randonnée pédestre et équestre, et beaucoup de plages superbes idéales pour diverses activités comme la plongée, la voile, la pêche, la plongée en apnée et le kayak ainsi. Vous pouvez aussi choisir de faire une excursion en bateau à travers les forêts de mangrove de Roatan ou faire du shopping dans les villages traditionnels, où l’artisanat local est y vendu par les locaux.
Utila, la deuxième plus grande île, est une île plate, entourée par une incroyable variété de magnifiques récifs de corail avec des baleines et des dauphins nageant dans les chaudes eaux côtières. Cette île est très connue pour ses cours de plongée au large des Islas Bahia. Avec de nombreux itinéraires de trekking et des sentiers de marche autour d’Utila, cette île est convenable aussi pour les randonnées.
Guanaja est la plus petite et la moins développée des Îles Baye, mais cette petite île est aujourd’hui une destination touristique en plein développement.

roatan

Climat des Islas Bahia est tropical avec des températures chaudes toute l’année. Comme ailleurs au Honduras, il y a une saison des pluies, de Mai à Octobre, parfois des ouragans occasionnels atteignent les îles.

Littérature
Le fantôme du Capitaine Morgan, Philippe Amiguet

Things to do
Plongée sous marine
Parcourir l’île en vélo
Jolies plages de sable blanc à West End, mais de l’autre coté après la Forêt Enchantée. Remonter la carretera principal.

Message personnel.
Au large des côtes du Honduras, les îles de la Baie (Utila, Roatán et Guanaja) sont peuplées de descendants de pirates anglais. Colonies britanniques, elles ont été cédées au Honduras en 1859, sans que leurs habitants aient été consultés. Aujourd’hui encore l’anglais est la langue usuelle sur l’ile alors que l’espagnol est la langue maternelle du Honduras.
J’ai beaucoup aimé Roatan, la plongée est le moteur économique de l’île, il y a beaucoup de monde de toute la planète, le soir c’est l’esprit Party qui domine ! J’y ai rencontré un brésilien avec qui j’ai poursuivi mon voyage jusqu’au Guatemala.
J’ai passé une journée à Uttila, ambiance plus bruyante et plus festive que Roatan : écoles de plongée, bars, restos… idéal pour faire la fête et rencontrer des gens du monde entier. Attention, il y a pas mal de délinquance sur l’île, c’est connu : je suis allé passer un week end au Marble Hill Farm, un lodge coté Est ou mon copain Nico était instructeur de plongée. Le dimanche on a voulu sortir en ville, on a trouvé la porte de l’enceinte de l’hotel fermée et gardée par notre gardien en tenue de combat avec 2 fusils… impossible de sortir, même en insistant. Rien n’est rentré ni sorti du Marble de la journée, cuisine fermée, staff en jour OFF par sécurité… Le lundi j’ai appris que le gardien de l’hotel d’a coté s’était fait tué le samedi soir en faisant sa ronde.
Au nord vous pouvez faire une excursion autour de Guanaja. Des familles de pêcheurs de crabes habitent sur les récifs de corail qui bordent les côtes de l’île. Guanaja est posée sur l’eau, pas de rues, juste des canaux, la circulation se fait avec son bateau ou une petite lancha. Guanaja est très isolée, peu de voyageurs s’intéressent à cette île pas très accessible. La population vit en autarcie et ne côtoie pas souvent les habitants de Roatan. Conséquence de cette isolation maintenue depuis des générations, des problèmes de consanguinité se posent parmi cette petite population.  Cayos Cochinos est une autre excursion à ne pas manquer au départ de Sambo Creek, se renseigner à l’agence Tourist Options La Ceiba.

Ou dormir
West end : Posada Seremein, Posada Arco Iris, Posada Buena Onda (low budget). J’ai dormi juste après Buena Onda la guest house en dur sur 3 étages, portail en bois, je ne sais plus le nom, mais c’était pas mal et propre.

Ou manger
Plein de restos et bars au bout de la carretera principal, le long de la mer… très agréable le soir.